Lequel est le meilleur ? Huawei P30 Pro vs Galaxy S10

Le Huawei P30 arrive juste après l’itération Galaxy S10 elle aussi plutôt bien accueillie par la critique. D’un côté Samsung innove avec les nouveaux écrans Infinity-O et leur découpe permettant d’intégrer des capteurs photo sous la dalle, tout en faisant des progrès sur la photo. De l’autre, Huawei parvient à encore améliorer des modules photo déjà excellents, et raffine l’expérience avec un nouvel écran à bords incurvés, un meilleur SoC et une plus grosse batterie. Le match est-il pour autant équilibré ? Réponse dans ce comparatif.


Comparatif des fiches techniques




Ecran : léger avantage pour Samsung


Dans les deux cas les écrans AMOLED de ces smartphones nous ont impressionné – ils définissent en grande partie ce que l’on perçoit immédiatement de leur design. Dans le cas du Galaxy S10+, on a un immense écran à poinçon, aux bords incurvés. Le fameux trou en forme d’ovale, embarque le module double capteur photo selfie. En haut et en bas on a des bordures plutôt fines, mais nettement plus épaisses que celles sur les côtés de l’écran. La grille du haut parleur voix est habilement dissimulée entre le haut de l’écran et le châssis.

Le Huawei P30 Pro propose le même type d’écran incurvé sur les côtés et avec des bords légèrement plus épais en haut et en bas de l’écran, mais cette fois-ci avec non pas un poinçon, mais une petite encoche en forme de U qui accueille le capteur selfie. Huawei emploie la même astuce que Samsung pour son haut parleur voix – entre l’écran et le châssis. La taille de ces deux écrans (respectivement 6,4″ et 6,47″) diffère très peu, à peine plus d’1% entre les deux modèles.

Taille, définition et résolution

  • Samsung Galaxy S10+ : 6,4″ – 1440 x 3040 pixels – 522 ppp
  • Huawei P30 Pro : 6,47″ – 1080 x 2340 pixels – 398 ppp
Technologie
  • Samsung Galaxy S10+ : AMOLED
  • Huawei P30 Pro : AMOLED
Ratio taille-écran 
  • Samsung Galaxy S10+ : 88.9%
  • Huawei P30 Pro : 88.6%
Les deux écrans proposent d’ailleurs des ratio taille-écran très proches, pour ne pas dire que la différence est négligeable. L’encoche et le poinçon, deux solutions pourtant très différentes, parviennent à un résultat finalement très proche si l’on parle strictement de surface utile. Les deux ont un impact sur la lecture de contenus multimédia. Néanmoins, à cause de son placement, le poinçon peut se révéler plus agaçant, puisqu’il peut cacher un ou plusieurs boutons dans certaines applications, ce qui peut obliger l’utilisateur à changer plus fréquemment l’orientation du smartphone.
Les deux écrans affichent l’espace de couleurs DCI-P3 et sont compatibles HDR10. La qualité de la restitution des images est dans les deux cas exceptionnellement élevée et les contrastes – technologie OLED oblige – sont dans les deux cas excellents. Le Galaxy S10+ se place ici un cran au-dessus, grâce à une densité de pixels plus grande, et une définition plus élevée. Néanmoins relevons qu’à ces niveaux de résolution, l’oeil est pratiquement incapable de distinguer les pixels. Les deux smartphones embarquent un capteur d'empreintes sous l’écran.
Lire également : Netflix HD, HDR et Dolby Vision – voici la liste des smartphones compatibles

Design : Gorilla Glass 6 chez Samsung, coloris plus originaux chez Huawei

Dans les deux cas, on a un design qui évolue peu d’une génération à l’autre, et l’on peut dire que le plus gros des changements se retrouvent surtout sur la face avant – à cause de leurs nouveaux écrans. L’arrière est quasiment identique et se distingue seulement par la différence de capteurs photo – puisque les deux marques en ajoutent chacune un cette année. Si l’on fait une remarque générales sur ces deux smartphones, on est sur deux modèles extrêmement grands, difficiles à tenir d’une seule main.

Il faudra voir si les légères différences de dimensions (le Huawei P30 Pro est un peu moins large et plus épais) changent justement la perception de cette prise en main. Les deux smartphones bénéficient d’une qualité de fabrication et de finitions sans faille. Mais à priori, le design du Galaxy S10+ semble plus durable que celui du P30 Pro, ne serait-ce que par la présence de verre Corning Gorilla Glass 6 et 5 sur la face avant et arrière du S10+ alors que le second se contente de verre renforcé.

Dimensions – poids

  • Samsung Galaxy S10+ : 157.6 x 74.1 x 7.8 mm – 175 g / 198 g (céramique)
  • Huawei P30 Pro : 158 x 73,4 x 8,41 mm – 192 g

Matière recouvrant la face avant
  • Samsung Galaxy S10+ : Corning Gorilla Glass 6
  • Huawei P30 Pro : Verre renforcé
Matière recouvrant la face arrière
  • Samsung Galaxy S10+ : Corning Gorilla Glass 5
  • Huawei P30 Pro : Verre renforcé
Coloris
  • Samsung Galaxy S10+ : Noir prisme, Blanc Prisme, Vert Prisme
  • Huawei P30 Pro : Amber Sunrise, Aurora, Black, Breathing Crystal
Les deux marques proposent des coloris séduisants, mais sans doute plus sobres côté Samsung que côté Huawei, qui joue la carte de l’originalité avec des coloris tels qu’Aurora et Breathing Crystal tout en dégradés.
Les performances des deux smartphones sont excellentes avec des scores AnTuTu qui gravitent autour des 300.000. Dans les deux cas, on est sur ce qui se fait de plus puissant sur le marché. Relevons néanmoins que la version européenne du Galaxy S10+ est sous Exynos 9820, c’est à dire un SoC gravé en 8nm légèrement moins performant que le Snapdragon 855 disponible sur certains autres marchés (dont les USA).
SoC
  • Samsung Galaxy S10+ : Samsung Exynos 9820
  • Huawei P30 Pro :  HiSilicon Kirin 980
Finesse de gravure
  • Samsung Galaxy S10+ : 8nm
  • Huawei P30 Pro : 7nm
RAM
  • Samsung Galaxy S10+ : 8/12 Go
  • Huawei P30 Pro : 8 Go
Score AnTuTu
  • Samsung Galaxy S10+ (Exynos) : 329.956
  • Huawei P30 Pro : 292.866
Le Kirin 980 est, lui, gravé en 7nm, un procédé qui permet de placer plus de transistors dans le même espace, et d’augmenter l’efficience énergétique. Côté RAM, Samsung propose d’aller jusqu’à 12 Go sur les variantes « Performance » alors que 8 Go est le maximum côté Huawei.

Mémoire et stockage : net avantage pour le S10+

Le Samsung Galaxy S10+ est disponible dans plus de variantes de stockage interne – un point important à mesure que la puissance des smartphones augmente : la mémoire interne est en effet beaucoup plus rapide qu’une carte mémoire externe, et offre donc un espace de stockage plus adapté pour enregistrer et lire, par exemple, des vidéos 4K. Les deux proposent des options de stockage généreuses – on a tendance à considérer que 128 Go suffisent à une écrasante majorité d’utilisateurs.
Capacité de stockage interne
  • Samsung Galaxy S10+ : 128/256/512Go et 1To
  • Huawei P30 Pro : 128/256 Go
Extension mémoire
  • Samsung Galaxy S10+ : microSD jusqu’à 512 Go
  • Huawei P30 Pro : NM Card jusqu’à 256 Go
Néanmoins, si vous utilisez la mémoire de votre smartphone intensément, et craignez de vous sentir à l’étroit dans 128/256 Go, le P30 Pro n’est sans doute pas fait pour vous. Celui-ci propose en effet d’étendre la mémoire externe, mais pas via des cartes microSD classiques. Il faut ainsi acheter une carte NM Card – un format propriétaire d’une capacité maximale de 256 Go et dont les vitesse de transfert n’atteignent pas encore celles des meilleures cartes microSD.
Pour ne rien arranger, leur prix est comparativement assez élevé, et pour l’heure, seule la NM Card 128 Go est disponible à l’achat en France, du moins officiellement. En plus d’options de stockage interne pouvant atteindre 1 To, le Galaxy S10+ reste compatible avec les cartes microSD de votre choix, pour étendre la mémoire interne jusqu’à 512 Go supplémentaire.

Partager sur les réseaux sociaux

Aucun commentaire:

Smartphones
???? ? ??????
Hit-Technologie
???? ? ??????